Pour proposer de meilleures conditions de travail aux employés de l’entreprise, celle-ci doit aménager un cadre de travail sain et favorable. Outre la propreté du local, le maintien de la qualité de l’air est indispensable pour veiller à la santé de l’ensemble du personnel. Mais, comment assainir l’air des locaux de travail ?

Entretien des systèmes d’aération

Pour assainir l’air des postes de travail, il est indispensable d’entretenir les systèmes d’aération. En effet, il est nécessaire de renouveler l’air en intérieur en effectuant de bonnes gestes au quotidien. Par exemple, il ne faut pas oublier d’ouvrir les fenêtres le matin, avant l’entrée du personnel. En outre, il faut nettoyer périodiquement les systèmes d’aération pour éviter l’accumulation de poussière et ainsi éviter leur endommagement. Les réseaux aérauliques, en particulier, doivent être dépoussiérer tous les cinq ans. Notez que le mauvais entretien de ces équipements pourra avoir des conséquences néfastes sur la santé humaine et sur la consommation énergétique. Cela peut particulièrement favoriser une propagation d’incendie.

Les purificateurs d’air par photocatalyse

Il existe de nombreux moyens de nettoyage d’équipements d’aération. On peut citer en particulier les purificateurs d’air par photocatalyse. Ce système d’assainissement de l’air des locaux de travail permet à la fois d’éliminer les micro-organismes et d’astiquer tous les déchets possibles dans les bureaux, les locaux commerciaux, etc. Les purificateurs d’air par photocatalyse sont très performants pour assainir l’air des postes de travail. Ils ont aussi l’avantage d’être écologiques et non toxiques.

Un aménagement bien étudié

Pour garantir une meilleure qualité de l’air intérieur et pour assainir l’air des postes de travail, il est indispensable de bien étudier le positionnement des sources d’aération du local de travail. Sachez qu’en France l’apport d’air neuf en intérieur d’un bâtiment professionnel est régi par une règlementation spécifique : selon l’article R232-5-3 du Code du travail exige une norme de 25 m3/heure/occupant dans les bureaux ; 30m3 pour les locaux commerciaux, de restauration, de réunion ; 45m3 pour les ateliers et locaux avec travail physique léger et 60m3 pour les autres types de local. Ces normes en été établies dans le but d’optimiser l’assainissement de l’air des locaux de travail.