Le nettoyage centralisé par le vide est une technique de nettoyage à très haute dépression. Cette technique s’assainissement est souvent appliqué dans des aires de grande envergure telles que les locaux commerciaux, les bureaux et les ateliers industriels. Le nettoyage centralisé permet d’éliminer les poussières, même les plus fines.

Principe de fonctionnement

Le nettoyage centralisé par le vide consiste à aspirer les poussières bloquées à l’intérieur d’une habitation ou d’un local professionnel en vue de les transférer à l’extérieur à l’aide des tuyaux de l’aspirateur. Selon son type ou son usage de destination, l’aspirateur centralisé par le vide peut être utilisé pour le nettoyage d’entrepôt, de local industriel, de local commercial et de bureau. Ce matériel à haute dépression est idéal pour nettoyer les allées, les sols, les voies métalliques, les machines industrielles, les voitures, les puits et les fosses.

Avantages et limites

L’avantage majeur du nettoyage centralisé par le vide réside surtout sur son apport environnemental. Étant donné que le nettoyage centralisé évacue les déchets à l’extérieur du bâtiment et non dans la pièce à nettoyer, cette technique assure une purification de l’air d’intérieur. Les personnes qui ont des problèmes respiratoires n’ont pas ainsi à s’inquiéter sur l’utilisation de ce type d’aspirateur. En outre, l’aspirateur centralisé est silencieux, il n’émette pas de bruit vu que le central est installé dans une pièce à part. Grâce à ses différents composants et à son principe de fonctionnement opérationnel, un nettoyage centralisé garantit un nettoyage efficace. Le nettoyage centralisé a quand même ses limites. En effet, lorsque la quantité de déchets est importante, une solution de transport pneumatique sera nécessaire.

Les éléments d’un nettoyage centralisé par le vide

Le système de nettoyage centralisé par le vide est adapté à tout type de matériau. Selon le lieu à nettoyer, on applique une technique de nettoyage spécifique (ventilateurs radiaux, ventilateurs à canal latéral ou groupes déprimogènes). Le nettoyage centralisé doit normalement comprendre un filtre, un réseau de tuyaux, des accessoires de pompage, un système de récupération de déchets et un groupe de mise en dépression.